Messerschmitt Bf 109G

Drapeau Allemagne Croix

Bf 109G petite vue en vol

Le Bf 109G : le chasseur allemand de la 2nde guerre mondiale

De tous les chasseurs Bf 109, ce fut le Bf 109G qui fut fabriqué en plus grande série. Il avait un moteur DB 605 plus lourd et plus puissant que celui de ses prédécesseurs et sa cabine était pressurisée. Un lot de chasseurs Bf 109G-0 de pré-série fut lancé à la fin de 1941 ; le premier exemplaire fut achevé en octobre et les Bf 109G-1 furent déployés au printemps suivant. Les Bf 109G-1 (à cabine pressurisée) et G-2 (sans pressurisation) furent fabriqués en parallèle, tous deux propulsés par un moteur DB 605A-1 de 1 475 ch avec dopage au protoxyde d’azote. Leur armement se composait d’un canon MG 151 de 20 mm et de deux mitrailleuses de 7,19 mm.

Les versions G-3 et G-4 se distinguaient par leurs pneus de train principal plus grands et un modèle de radio plus récent. La version G-4 était destinée à la reconnaissance photographique. Le G-1/Trop avait deux mitrailleuses de 13 mm à la place de ses mitrailleuses de 7,9 mm ; toutes les versions ultérieures reprirent cette modification d’armement. La première fut le Bf 109G-5, motorisée avec un DB 605A qui pouvait être dopé au protoxyde d’azote ; la version DB 605AS avait un surcompresseur plus puissant. La version G-5/U2 avait un empennage en bois. La version Bf 109G-6 atteignit les chaînes de production à la fin de l’automne 1942. C’était le premier modèle "standard" recevant différents Rüstsätze et propulsé en général par le moteur DB 605AM à dopage au mélange eau-méthanolol (MW 50). Le canon monté dans le moteur pouvait être soit un MG 151 de 20 mm, soit un MK 108 de 30 mm. Une fois modifié avec un Rüstsätz pour emporter une bombe de 250 kg, le chasseur prenait le nom de l09G-6/Rl ; avec deux mortiers de 21 cm, il prenait le nom de G-6/R2 ; avec deux canons supplémentaires MK 108 de 30 mm sous les ailes, il devenait un G-6/R4 et, si ces derniers canons étaient remplacés par deux mitrailleuses MG 151 de 20 mm, l’appareil devenait un G-6/R6. La version Bf 109G-6/N était équipée pour la nuit ; la version Bf 109G-8 était un G-6 adapté pour la reconnaissance ; les versions G-8/U2 et U3 avaient un moteur pouvant être dopé avec du protoxyde d’azote ou un mélange eau-alcool.

A partir de 1944, deux nouveaux modèles furent développés : le Bf 109G-14 et le Bf 109G-10. Ce dernier était propulsé par un moteur DG 605D, tandis que le G-14 représentait une tentative pour normaliser tous les perfectionnements des versions à moteur DB 605A et DB 605AM. Le moteur DB 605D du Bf 109G-10 développait 1850 ch, l’armement de cette version se composait de mitrailleuses jumelles de 13 mm et d’un canon de 20 ou 30 mm. La vitesse atteignait 685 km/h à 7 400 m. Plus de 30 000 chasseurs Bf 109 de série G furent construits, dont certains fabriqués en Hongrie et en Roumanie. Les Bf 109G équipèrent des unités de la plupart des armées de l’Air combattant aux côtés de la Luftwaffe. De surcroît, 160 exemplaires furent fournis à la Finlande et 12 à la Suisse.

Bf 109G vue de gauche
Bf 109 du II groupe du Jagdgeschwader54, au front de Léningrad en 1941.

Bf 109G schéma Espace vide

Caractéristiques : Messerschmitt Bf 109G
Envergure : 9.92 m
Longueur : 9.03 m
Moteur : 1 moteur Daimler-Benz DB 605A-1 de 1 475 ch
Armement : 1 canon MG 151 de 20 mm, 2 mitrailleuses de 7,19 mm.
Masse : maximum au décollage, 3400 kg
Vitesse maximale : 621 km/h à 6900 m
Vitesse ascensionnelle : 1020 m/mn
Distance franchissable : 600 km

Bf 109G vue en vol

Retour à la page d’accueil